bon voisinnage.jpg

Des gestes simples suffisent à rendre le village agréable à vivre, le civisme au quotidien,
c'est l'affaire de tous !


​​​​​​​Ni la commune, ni l’école, ni la Gendarmerie ou la Police municipale ne peuvent remplacer la responsabilisation de chaque citoyen.
Les incivilités sur la commune sont rares et le "Bien Vivre Ensemble" est la règle générale à Fleurieux, pour autant, un petit rappel des règles élémentaires de savoir-vivre permettra à chacun de se questionner...
 

bon voisinage contrexemples.jpg


Quelques rappel des règles de vie commune :
​​​​​​​

Nuisances sonores
Toute personne doit prendre ses précautions pour éviter que le voisinage ne soit gêné par des bruits intempestifs émanant de son comportement ou de ses activités. Les travaux de bricolage ou de jardinage qui nécessitent des appareils bruyants tels que tondeuse, débroussailleuse, tronçonneuse… sont interdits les dimanches (sauf de 10H à 12H)  et jours fériés (idem), ainsi que la nuit (22H à 7H).
Le savez-vous ? Le bruit constitue l’une des nuisances les plus fréquentes ayant des conséquences sur la qualité de vie et la santé !

Feux

Les feux pour la destruction des branchages et déchets divers sont interdits et  sont susceptibles de conduire à une verbalidation.  Les inconvénients subis par le voisinage et les risques qui pourraient en résulter (fumées, odeurs, accidents, incendie, …) représentent un trop grand danger.

Voirie

Les trottoirs devant permettre le déplacement en toute sécurité, et donc sans gêne, des piétons, le stationnement prolongé de véhicules ne saurait y être accepté ; seuls sont tolérés les arrêts de courte durée,
​​​​​​​
Les plantations (arbres, arbustes ou haies) doivent être régulièrement taillées.

Animaux

Les déjections canines sont interdites sur les voies publiques, les trottoirs, les espaces verts publics, les espaces des jeux publics pour enfants et ce par mesure d'hygiène publique.
Tout propriétaire ou possesseur de chien est tenu de procéder immédiatement par tout moyen approprié au ramassage des déjections canines sur toute ou partie du domaine public communal.
En cas de non-respect de l'interdiction, l'infraction est passible d'une contravention.
De même, les animaux domestiques doivent être strictement contrôlés par leurs propriétaires ou ceux qui en ont la responsabilité.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.