bon voisinnage.jpg

Des gestes simples suffisent à rendre le village agréable à vivre, le civisme au quotidien,
c'est l'affaire de tous !



Ni la commune, ni l’école, ni la Gendarmerie ou la Police municipale ne peuvent remplacer la responsabilisation de chaque citoyen.
Les incivilités sur la commune sont rares et le "Bien Vivre Ensemble" est la règle générale à Fleurieux, pour autant, un petit rappel des règles élémentaires de savoir-vivre permettra à chacun de se questionner...
 

bon voisinage contrexemples.jpg


Quelques rappel des règles de vie commune :

Nuisances sonores
Toute personne doit prendre ses précautions pour éviter que le voisinage ne soit gêné par des bruits intempestifs émanant de son comportement ou de ses activités. Les travaux de bricolage ou de jardinage qui nécessitent des appareils bruyants tels que tondeuse, débroussailleuse, tronçonneuse… sont interdits les dimanches (sauf de 10H à 12H)  et jours fériés (idem), ainsi que la nuit (22H à 7H).
Le savez-vous ? Le bruit constitue l’une des nuisances les plus fréquentes ayant des conséquences sur la qualité de vie et la santé !

Feux

Les feux pour la destruction des branchages et déchets divers sont interdits et  sont susceptibles de conduire à une verbalidation.  Les inconvénients subis par le voisinage et les risques qui pourraient en résulter (fumées, odeurs, accidents, incendie, …) représentent un trop grand danger.

Carte_colonneverre_fleurieux.jpg

 
COLLECTE DE VERRES

Emplacements des colonnes à verre aériennes et voici la liste avec les adresses :

FLEURIEUX05 : Chemin du Cornu, parking du Grand Frais
FLEURIEUX03 : Route de la Gare, parking de la Gare
FLEURIEUX04 : Rue du Chardonnay, parking de la Bonbonnière
FLEURIEUX02 : Rue du Repos, parking du Cimetière
FLEURIEUX01 : Route de Bel Air, parking de la Salle polyvalente
FLEURIEUX06 : Lieu-dit sous la Roche, Déchèterie de Fleurieux sur L’Arbresle

Vous avez également une colonne à verre enterrée (non présente sur la carte), située sur la place Benoit Dubost.

Voirie

Les trottoirs devant permettre le déplacement en toute sécurité, et donc sans gêne, des piétons, le stationnement prolongé de véhicules ne saurait y être accepté ; seuls sont tolérés les arrêts de courte durée,

Les plantations (arbres, arbustes ou haies) doivent être régulièrement taillées.

Animaux

Les déjections canines sont interdites sur les voies publiques, les trottoirs, les espaces verts publics, les espaces des jeux publics pour enfants et ce par mesure d'hygiène publique.
Tout propriétaire ou possesseur de chien est tenu de procéder immédiatement par tout moyen approprié au ramassage des déjections canines sur toute ou partie du domaine public communal.
En cas de non-respect de l'interdiction, l'infraction est passible d'une contravention.
De même, les animaux domestiques doivent être strictement contrôlés par leurs propriétaires ou ceux qui en ont la responsabilité.

GRIPPE AVIAIRE


Le ministre de l'agriculture et de l'alimentation, avait, par AM du 9 septembre 2021 décidé de relever le niveau de risque d'introduction du virus de l'IAHP par l'avifaune de négligeable à modéré en France métropolitaine.
Cependant, de nombreux cas d'influenza aviaire hautement pathogène dans la faune sauvage migratrice ont été détectés ces derniers jours dont notamment en Allemagne et aux Pays-Bas. En Italie, 6 foyers de dindes de chair ont été infectés par un virus influenza aviaire H5N1, dans la plaine du Pô, probablement en lien avec l'avifaune très fréquente dans la province de Vérone. Par ailleurs, en France, trois foyers d'influenza aviaire hautement pathogène (H5N8) ont été confirmés chez des particuliers en lien probable avec un foyer déclaré en Belgique. En conséquence, l'emballement de la dynamique d'infection dans les couloirs de migration justifie l'élévation du niveau de risque à "élevé" et l'application des mesures de prévention prévues par l'arrêté ministériel du 16 mars 2016 dans tout le territoire métropolitain, par l'arrêté du 4 novembre 2021 avec pour conséquence : - La mise à l’abri des volailles des élevages commerciaux et la claustration ou mise sous filet des basses-cours dans toutes les communes ; - l'interdiction de l’organisation de rassemblements et de la participation des volailles originaires des territoires concernés ; - des conditions renforcées pour le transport, l’introduction dans le milieu naturel de gibiers à plumes et l’utilisation d'appelants ; - l'interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France jusqu’au 31 mars ; - La vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet. Les modalités de mise à l’abri ont été adaptées afin de prendre en compte les conditions de production, notamment pour les élevages plein air ou sous cahiers des charges spécifiques. Afin de mieux détecter l'apparition de cette maladies chez les oiseaux, les détenteurs non professionnels d'oiseaux en basse-cours doivent se déclarer en mairie ou par voie dématérialisée.
https://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/particulier/effectuer-une-declaration-55/article/lutter-contre-l-influenza-aviaire-498



POULES.JPG